Le rôle de la levure dans la fabrication du whisky

Les fabricants de whisky utilisent deux types de levures pour parfaire la qualité de la boisson. Ainsi, il y a la levure naturelle et la levure de culture. Celle-ci influence largement la caractéristique du nectar obtenu, et joue un rôle majeur dans la signature donnée à la boisson, pour permettre aux connaisseurs de faire le classement.

Le whisky en général

Tout le monde connait le whisky, mais rares sont les personnes qui connaissent vraiment ce que c’est. En vérité, le whisky est l’eau des céréales, vieillie dans un fût de chêne et tirée à 40 °. Elle donne la caractéristique de cette boisson très coûteuse contenue dans des carafes de luxe, ce qui fait que plus la boisson prend de l’âge, plus elle devient très chère.

D’après ce premier critère, on en distingue trois types. Le premier est le Single Malt qui vient d’une seule distillerie d’orge maltée. Le deuxième est le Blended Malt, issu de la composition de plusieurs Single Malt. Le troisième est le Blended Whisky qui est l’association d’un Single Malt et des produits de grain. Par ailleurs, il est composé de trois ingrédients principaux, dont l’eau, les céréales et les levures. Le dosage du mélange conditionne ainsi l’authenticité et la qualité du whisky.

Les processus de fabrication du whisky

Pour avoir du whisky, il faut passer par le processus de distillation. Durant cette étape, le temps et les conditions de fermentation sont très importants. La première transformation s’enclenche dans un alambic. Cette étape consiste à extraire les sucres et à les transformer en alcool. C’est pour cette raison que les fabricants utilisent la levure dans la fabrication du whisky.

Après, il faut passer au vieillissement, une opération réalisée avec des fûts de chêne, notamment pour faire ressortir les arômes. De ce fait, utiliser un petit fût permet d’avoir un résultat plus rapide, et la réaction chimique qu’il y a entre les ingrédients garantit l’obtention d’un très bon whisky.

L’importance de la levure

En anglais, la levure est connue sous la dénomination « yeast », l’élément indispensable qui conditionne la fermentation. Ainsi, c’est la clé d’une aromatisation réussie pour chaque whisky, et c’est d’ailleurs pourquoi le secret sur le choix et la quantité à utiliser est bien gardé. Elle intervient dans la transformation des sucres en alcool, tout en transmettant les goûts et les arômes. Les levures de cultures sont plus résistantes, mais la levure naturelle a un effet plus convaincant. La durée de la fermentation varie de 40 à 60 heures selon le type de nectar voulu, les conditions requises pour la réaction, et la qualité des ingrédients. C’est l’importance de la levure dans la fabrication du whisky. En plus de la patience, c’est donc l’autre ingrédient essentiel pour avoir un produit de qualité.

Recevoir des coffrets de dégustation de Whisky sans abonnement
Comment organiser une dégustation de whisky ?