Comment organiser une dégustation de whisky ?

Dégustation de whisky

Après un succès au cours de ces dernières années, la dégustation de whisky est sur le point de remplacer la soirée poker tant apprécié des hommes dans la trentaine et plus. De plus en plus prisée, cette petite soirée riche en ambiance n’en reste pas moins un art délicat. Effectivement, certaines règles doivent être respectées afin que l’événement se déroule dans les meilleures conditions. Sinon, la réunion de dégustation tant anticipée risque de se transformer en une réunion de philatélistes. Reste à savoir les diverses astuces infaillibles pour réussir une soirée dégustation de whisky à Paris.

Quels invités convier à la soirée ?

Une soirée dégustation de whisky à Paris est avant tout une aventure humaine tout comme les autres. Le choix des invités qui assisteront l’événement doit ainsi se faire avec précautions. Si vous souhaitez faire venir vos collègues et vos collaborateurs au bureau, prenez le temps de peser le pour et le contre d’une telle décision. En effet, si vous invitez un collègue juste parce que vous l’avez surpris en train d’acheter un Coal Ila sur un site de vente en ligne. Cela ne signifie pas pour autant qu’il s’intéresse à une soirée dégustation. Cela dit, il est mille fois mieux d’initier un ami profane plutôt que de faire venir un amateur qui risque de ne lancer que des commentaires à chaque dégustation. Vous ne pensez pas que ce serait ennuyeux de passer la soirée à dialoguer sur la boisson ? Dans ce sens, votre dégustation risque de tourner en parodie de théâtre de l’absurde. L’idée consiste à inviter des personnes avec qui vous n’êtes liés que par le seul goût et la passion du whisky. Vous pouvez ainsi éviter tous ces désagréments. C’est comme si le whisky n’est qu’un prétexte pour faire venir des amis, pour passer du bon moment ensemble en parlant du tout et de rien. Si vous avez du mal à vous en sortir, vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel du whiskey club. Pour ce faire, rendez-vous sans plus attendre sur www.privatewhiskysociety.com.

Le matériel incontournable d’une telle organisation

Maintenant que vous avez fini de dresser la liste des personnes qui assisteront à la soirée whiskey club, vous devez vous pencher sur le choix de matériels. Il s’agit également d’un élément important. Comme vous ne pouvez pas déguster toutes les références de Whisky en une seule soirée, il convient de hiérarchiser les priorités afin d’opérer un choix cohérent. Le plus souvent, l’organisateur de soirée whisky commence par sélectionner les whiskies issus des principaux terroirs, à l’exemple de l’Islay, de l’Highland, du Speysider, etc. Il n’y a rien de mal à faire pareil. Toutefois, il faut savoir que toutes ces divisions administratives sont chacune d’une grande plasticité. Par conséquent, opter pour cette démarche risque de générer quelques écueils. Au lieu de cela, il vous est conseillé de sélectionner des distilleries au caractère bien trempé pour être certain de proposer à vos convives des goûts caractéristiques. Pour marquer le coup, un organisateur de soirée dégustation avisé misera certainement sur les raretés qui permettent de transformer la soirée en un vrai moment mémorable. Par exemple, vous pouvez faire goûter à vos invités du Yoïchi 10, ce whisky japonais difficile à trouver.

Quel mode opératoire adopté ?

Il s’agit aussi d’un élément qu’il ne faut pas prendre à la légère. Vous n’allez pas par exemple placer une grosse tourbe dès le début d’une soirée dégustation panoramique, à moins que vous ne souhaitiez d’ores et déjà vous brûler les papilles. Il est judicieux d’organiser une progression cohérente en prenant en compte la puissance et les degrés de l’alcool. Vous pouvez ainsi commencer par servir un jeune bourbon cask, puis un sherry, avant d’attaquer le tourbé. Dans le cas où vous envisagez de faire sortir vos petites sélections légendaires, elles ne doivent jamais être servies au début de la soirée. Comme il est souvent dit que le meilleur reste à venir ! Gardez aussi vos meilleurs flacons à la fin de la dégustation. Quoi qu’il en soit, il faut veiller à ce que les invités ne deviennent pas saouls avant le dernier flacon.

Comment gérer l’ivresse ?

Dans le cadre d’une soirée dégustation de whisky à paris, le but n’est pas de rendre ivre vos invités à la fin de la soirée. Vous avez certainement remarqué que la plupart des personnes ayant assisté à une telle soirée rentrent chez eux sobre comme un moine janséniste. D’ailleurs, la soirée risque d’être ruinée si vos convives sont tous ivres. Pour combattre l’ivresse, l’alimentation reste le meilleur allié. Il vous est alors conseillé de préparer quelques collations pour accompagner les boissons. De la sorte, vous pouvez enchaîner les verres sans perdre la sobriété tout au long de la soirée. Fromage, viande, charcuterie, grillade, etc. Tout est généralement permis afin de permettre à vos invités de profiter pleinement de votre soirée dégustation.

Recevoir des coffrets de dégustation de Whisky sans abonnement
Le whisky canadien : présentation et particularités